FLE XIBLE

Bienvenue sur le blog de Français langue étrangère pour les élèves d' E.S.O. et Bachillerato. Je souhaite également la bienvenue à tous les adultes qui prennent de leur temps de loisir pour apprendre le français.

lundi 22 février 2010

Le passé composé

Esta página tiene el "passé composé" explicado en español.

http://lewebpedagogique.com/frances/verbes/a-propos/

Posté par molifa à 22:10 - GRAMMAIRE - Commentaires [0] - Permalien [#]

Web avec théorie et exercices

Esta web tiene varios temas de gramática con los que podrás aprender, repasar y jugar en francés

http://fran-lang.vaniercollege.qc.ca/prep/

Posté par molifa à 22:08 - GRAMMAIRE - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 5 avril 2008

L'imparfait et le passé composé: quand les utiliser?

L’IMPARFAIT

                                                                                         Téléchargez ici_images

Formation:


Pour former l’imparfait, on ajoute au radical de la deuxième personne du pluriel « -ais, -ais, -ait, -ions, -iez, -aient » :

Vous av-ez --> j’av-ais

Vous êt-es --> tu ét-ais

Vous all-ez -->il all-ait

Vous buv-ez --> nous buv-ions

Vous pren-ez -->  vous pren-iez

Vous pouv-ez --> ils pouv-aient.

 

 Verbes irréguliers : je dis-ais , je fais-ais (radical de la première personne du pluriel).

 

À l’écrit, quand un radical se termine par « g » ou « c », il devient « -ge » ou  « -ç » devant « -a » :

Mang-er --> je mange-ais commenc-er --> je commenç-ais

 

Emploi:

 

Il peut indiquer l’existence d’un fait à un moment du passé :

Ex :  Il y a 2000 ans la France s’appelait la Gaule.

 Au début du siècle, les femmes ne votaient pas.

 

Il peut indiquer un fait habituel dans le passé :

Ex : Il sortait toujours après le déjeuner, s’asseyait sur le même banc sous le chêne, lisait, puis dormait pendant une bonne demi-heure.

 

Il est employé dans les descriptions :

Ex : Il faisait beau. C’était un dimanche.

 Les gens se promenaient dans les rues ou bavardaient à la terrasse des cafés.

 J’étais heureuse…

 

Il est employé dans le discours indirect à la place du présent quand le premier verbe est

au passé : c’est alors un présent dans le passé ;

Ex : Il m’a fait savoir qu’il voulait partir.

 Elle répondit qu’elle en avait assez de cette situation.

 On disait qu’il allait se marier.

 

Il peut être employé dans un contexte hypothétique pour suggérer, proposer :

Ex : -Qu’est-ce qu’on peut lui offrir pour son anniversaire ?

      -Si on lui offrait un sac de voyage ?

 

Après « comme si » pour exprimer une hypothèse :

Ex : Le ciel est gris comme s’il allait pleuvoir. [ = Le ciel est gris ; on dirait qu’il va pleuvoir]

 

Pour décrire un fait qui a failli se produire :

Ex : Encore un peu et tu tombais [= tu n’es pas tombé mais tu as failli tomber.]

 Heureusement que je suis arrivé. Une minute de plus et la salle de bains était inondée [la salle de bains n’est pas inondée mais elle a failli l’être ; nous avons frisé la catastrophe.]


L’IMPARFAIT ET LE PASSÉ COMPOSÉ

 

Utilisation

 

· En général, pour évoquer des souvenirs, on utilise l’imparfait :

Ex : Quand j’étais jeune, j’avais un beau collier en or.

 

· En général, pour raconter des évènements, on utilise le passé composé :

Ex : Un jour, j’ai perdu mon collier.

 

· Dans un récit au passé, on utilise les deux formes : le passé composé pour les évènements et l’imparfait pour les descriptions et les situations :

Ex : Le jour où j’ai perdu mon collier, j’étais à la piscine, je jouais au ballon, j’avais douze ans.

 

· L’imparfait décrit le cadre de la situation (comme une photo) ; le passé composé décrit une succession d’évènements (comme un film) :

Ex : Il faisait beau. Les gens se promenaient. Soudain un chien a traversé la rue, il a renversé une dame, la dame a crié, les gens se sont précipités.

 

· On utilise le passé composé pour des périodes de temps définies (avec un début et une fin précis) et l’imparfait pour des périodes de temps indéfinies.

Ex :  De 1980 à 1990,

               Pendant dix ans,                         j’ai fait du sport.

              Entre dix et vingt ans,

 

           
  Avant,

              Quand j’étais jeune, je faisais du sport.

  A cette époque-là,

 

· Le passé composé indique un changement par rapport à d’anciennes habitudes ou un changement par rapport à une situation donnée :

       
 

  Imparfait ……………………………  Imparfait……………………………….

 

 Avant, j’habitais à Marseille. Hier, il faisait froid

 

  Passé composé                                                                         Passé composé

 Un jour, j’ai déménagé.                                                            Tout à coup, le temps a changé.

Posté par molifa à 21:17 - 3º ESO - Commentaires [40] - Permalien [#]

jeudi 3 avril 2008

LE PARTICIPE PRÉSENT

Téléchargez ici    images

 

FORMATION ET CARACTÉRISTIQUES

 

Le participe présent est formé à partir du radical de la première personne du pluriel de l’indicatif :

Ex : nous jouons --> jouant – nous disons -->disant – nous agissons -->  agissant

 

Certains participes présents ont une forme irrégulière :

Ex : être -->étant – avoir -->  ayant – savoir -->sachant

 

Il a une forme composée (ayant ou étant + participe passé) qui indique une antériorité :

Ex :  Les personnes ayant déjà acheté leurs billets peuvent se présenter au contrôle.

 Les marchandises n’étant pas arrivées, on ne pourra pas vous les livrer.

 

Le participe présent est surtout utilisé à l’écrit dans la presse, la correspondance et la langue administrative :

Ex : Cherchons vendeuse parlant l’anglais.

 N’ayant pas reçu à cette date de confirmation, nous annulons notre réservation.

 

EMPLOIS

 

Le participe présent peut remplacer la relative avec « qui » :

Ex : C’est un sport qui a des qualités techniques rares.

--> C’est un sport ayant des qualités techniques rares.

 

Il peut exprimer la cause ; il remplace dans ce cas « comme », « étant donné que» :

Ex :  Comme la pluie tombait très fort, nous avons dû rentrer.

 --> La pluie tombant très fort, nous avons dû rentrer.

 

Étant donné qu’elle a vécu en Asie, elle situe souvent ses romans dans cette région.

-->Ayant vécu en Asie, elle situe souvent ses romans dans cette région.

  Quand il exprime la cause, le sujet du participe présent peut être semblable ou différent de celui de l’autre phrase.

Posté par molifa à 22:30 - BACHILLERATO - Commentaires [0] - Permalien [#]

LE GÉRONDIF

LE GÉRONDIF

Téléchargez ici   images 

 

FORMATION

 

Le gérondif est formé comme le participe présent mais il est précédé de « en » :

Ex : nous écoutons la radio -->en écoutant la radio.

 Nous lisons le journal -->en lisant le journal.

 

Certains verbes sont irréguliers :

Etre -->en étant – avoir -->en ayant – savoir -->en sachant

 

 

EMPLOIS

 

Le gérondif indique qu’une action se passe en même temps qu’une autre action ; les deux actions sont dites simultanées :

Ex :  Elle prend son café en écoutant les informations.

 Le sujet est obligatoirement le même pour les deux verbes :

Ex : Elle prend son café et elle écoute les informations en même temps.

 

Le gérondif peut exprimer simplement la simultanéité :

Ex : Fais attention au moment où tu traverseras le boulevard.

 --> Fais attention en traversant le boulevard.

 

Le gérondif peut exprimer la cause :

Ex : Comme il a fait trop de sport, il s’est fait mal au dos.

 -->En faisant trop de sport, il s’est fait mal au dos.

 

Le gérondif peut exprimer le moyen ou la manière :

Ex : Il s’est cassé la jambe en skiant.

 

Le gérondif peut exprimer la condition :

Ex : Tu pourras me contacter si tu appelles chez mon frère.

 --> Tu pourras me contacter en appelant chez mon frère.

 

Quand il est précédé de « tout », il peut aussi exprimer l’opposition :

Ex : elle est maigre ; pourtant elle mange beaucoup.

 --> Elle reste mince tout en mangeant beaucoup.

Posté par molifa à 22:28 - BACHILLERATO - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 1 avril 2008

LES PRONOMS RELATIFS SIMPLES ET COMPOSÉS

LES PRONOMS RELATIFS   

    Téléchargez ici    images 

LE PRONOM RELATIF SIMPLE relie deux phrases et évite la répétition d’un mot :

Ex : J’attends une lettre ;ma soeur doit m’envoyer cette lettre.

 --> J’attends une lettre que ma soeur doit m’envoyer.

 

QUI remplace un mot (personne ou chose) placé avant lui ; il est sujet du verbe qui suit :

Ex : Valérie est ma cousine qui habite à Genève.

 

QUE remplace un mot (personne ou chose) placé avant lui ; il est complément d’objet direct du verbe qui suit :

Ex : Il m’a rendu le livre que je lui avais prêté.

 

remplace un mot placé avant lui et indiquant un complément de lieu ou de temps :

Ex : J’ai visité le quartier se trouve le nouveau musée.

 C’est l’année elle s’est mariée.

 

D’OÙ, PAR OÙ, LÀ OÙ, PARTOUT OÙ remplacent un mot qui indique un complément de lieu :

Ex : C’est un monument d’où on peut voir tout Paris.

Il connaît bien les routes par où il faut passer pour éviter les problèmes de circulation.

 On se retrouvera à 8 heures là où on s’est rencontrés hier.

 Elle a cherché partout où elle était allée mais elle n’a rien trouvé.

 

QUOI est toujours neutre. Il est introduit par une préposition :

Ex : C’est quelque chose à quoi elle n’a jamais pensé.

 Voici par quoi je vais commencer.

 

DONT remplace un mot (personne ou chose) placé avant lui ; il peut être :

  • Complément  d’un verbe construit avec « de » :

Ex :  Catherine est mon amie – Je vous ai souvent parlé de mon amie.

 Catherine est l’amie dont je vous ai souvent parlé.

 

  • Complément   d’un adjectif suivi de « de » :

Ex : C’est un travail dont ils ne sont pas contents (Ils ne sont pas contents de ce travail).

 

  • Complément   d’un nom suivi de « de » :

Ex : C’est un jeune comédien dont j’ai oublié le nom (le nom de ce comédien).

Dites : C’est la façon dont il peint, la manière dont il parle (il parle de cette façon-là).

 

  • « Dont »   peut être lié à la quantité et s’utilise à la place de « parmi      lesquels » ou «  parmi lesquelles » :

Ex : Ils ont trois grands enfants dont deux sont médecins. (Ils ont trois grands enfants parmi lesquels deux sont médecins).

 

CE QUI, CE QUE, CE DONT (ce = cela) :

 

 Ex : Je sais ce qui lui fera plaisir pour son anniversaire.

 Elle ne sait pas ce qu’elle veut.

 C’est exactement ce dont j’avais besoin.

 

  • « Ce qui », « ce que », « ce dont » peuvent      remplacer toute une phrase ou reprendre une idée :

Ex : Ses parents lui ont offert un voyage à Florence ; cela lui a fait plaisir.

--> Ses parents lui ont offert un voyage à Florence ; ce qui lui a fait plaisir.

 

Elle va se marier et partir habiter en Italie ; elle attendait cela depuis longtemps.

--> Elle va se marier et partir habiter en Italie ; ce qu’elle attendait depuis longtemps.

 

Il a été nommé directeur ; tout le personnel est content de cela.

--> Il a été nommé directeur ; ce dont tout le personnel est content.

 

« CE À QUOI », « CE POUR QUOI », « CE CONTRE QUOI », « CE SUR QUOI » etc., peuvent remplacer toute une phrase ; « ce » (=cela) reprend alors une idée :

Ex : Retourner dans son pays, revoir la mer, retrouver sa famille et ses amis, c’était ce à quoi il pensait sans cesse. (= Il pensait à cela sans cesse)


LES PRONOMS RELATIFS COMPOSÉS

 

« LEQUEL », « LESQUELS », « LAQUELLE », »LESQUELLES » sont des relatifs composés ; ils remplacent des choses et sont utilisés après une préposition : sur, pour, par, avec, en, dans, etc.

Ex : Elle travaille sur un sujet passionnant.

--> Le sujet sur lequel elle travaille est passionnant.

 

  • Quand   le pronom relatif composé remplace une ou plusieurs personnes, on utilise      en général « qui » :

Ex : C’est quelqu’un en qui j’ai confiance.

 Ne dites pas : « parmi qui ». Dites « parmi lesquels » ou « lesquelles ».

 

  • Les      pronoms utilisés pour les choses sont souvent utilisés pour les personnes      surtout quand ils représentent des personnes en général :

Ex : Les gens avec lesquels (=avec qui) j’habite sont sympathiques.

 

« AUQUEL », « AUXQUELS », « À LAQUELLE », « AUXQUELLES » sont des pronoms relatifs composés contractés avec la préposition « à » :

 

Ex : Je pense au film de Claude Berri. (penser à)

--> Le film auquel je pense est de Claude Berri.

 

 Il s’intéresse à la littérature du XIXº siècle. (s’intéresser à).

-->  La littérature à laquelle il s’intéresse est celle du XIXº siècle.

 

  • Quand      le pronom remplace une ou plusieurs personnes, on utilise « qui » ; il n’y a pas de      contraction :

Ex : Le peintre à qui il a fait allusion est mort l’année dernière.

 On peut également dire : Le peintre auquel il fait allusion.

 

« DUQUEL », « DESQUELS », »DE LAQUELLE », « DESQUELLES » sont des relatifs contractés avec des locutions contenant « de », « près de », « à cause de », « à la fin de », etc. :

 

Ex : Tu te souviens de ce dîner à la fin duquel on est allés danser ?

  Quand le pronom représente une personne, on utilise « qui » ; il n’y a pas de contraction :

Ex : C’est la femme à côté de qui il est assis.

 

 

 

 

Posté par molifa à 21:31 - 3º ESO - Commentaires [18] - Permalien [#]

mardi 1 mai 2007

Que fait-elle ?


Imagiers- que fait-elle vol2
Vidéo envoyée par ranska-net

Posté par molifa à 21:25 - 2º ESO - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 17 avril 2007

LES ADJECTIFS DE COULEUR 1

arcenc  Pour travailler les adjectifs de couleur:

 

http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-8853.php

Posté par molifa à 19:17 - 2º ESO - Commentaires [0] - Permalien [#]

LES ADJECTIFS DE COULEUR 2

images Plus difficile: si tu as déjà travaillé l'autre exercice sur les adjectifs de couleur, tu peux tester tes connaissances avec cet exercice. Si tu ne connaîs pas tout le vocabulaire, cherche-le dans le dictionnaire.Bonne chance! 

http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-9556.php

Posté par molifa à 19:15 - 2º ESO - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 23 mars 2007

RENAUD et AXELLE RED:" Manhattan Kaboul"


 

Très intéressant pour travailler en classe avec fiche pédagogique.

Posté par molifa à 22:17 - CHANSONS - Commentaires [1] - Permalien [#]